Lieu de rassemblement de l'armée "Les Griffes de l'Occident". (En relation avec le jeu Native Kingdoms)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Un jour inoubliable

Aller en bas 
AuteurMessage
Vinou

avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 578

MessageSujet: [RP] Un jour inoubliable   Ven 4 Fév - 19:27

Ceylan a écrit:
il sourit en tenant le bout de tissu dans ses bras, mais pas n'importe lequel non dedans se caché tout simplement un petit homme, il venait a peine de naître, après de longue heures de travail.

il avance fièrement vers la place public, cherchant un coin tranquille et ou il pourrait s'asseoir, il choisit comme a son habitude un endroit ou il y avait un arbre puis s'assit a même le sol, le dos calé contre l'arbre.

la il attendit que vinou le rejoigne pour pouvoir fêter ensemble la venu de leur enfant qu'il ne pouvait pas quitter du regard encore tout ému mais il fallait attendre surement un peu le temps qu'elle se repose.

Elle s'était tenue tranquille ces derniers temps, si, si, vraiment. Bon d'accord elle avait fait quelques apparitions ici et là mais fallait bien qu'elle parle aussi, non ? Oui, elle avait continué à diriger son armée mais elle ne pouvait pas la laisser en plan quand même. Évidemment, elle avait poursuivi ses entrainements, pas question qu'elle se ramollisse et puis quoi encore ? Elle n'était pas malade ! Elle attendait une miniature ! C'était pas la même chose après tout, ça ne l'empêchait pas de vivre normalement ou presque.

Elle n'avait pas tout compris à ce qu'il s'était passé. Au début elle avait cru à des douleurs normales comme elle en avait parfois, elle avait perdu du liquide mais sans trop y faire attention et enfin, elle avait cru avoir une "chose" qui voulait s'attaquer à l'enfant qui grandissait en elle. Elle en avait tant été fâchée qu'elle avait hurlé au Vilain de l'aider à l'enlever, elle avait grogné, marmonné, pesté et poussé presque comme une sauvage afin de préserver la vie qu'elle portait en elle, qu'elle n'avait pas pensé une seule seconde qu'elle était en train de mettre au monde le fruit de leur amour.

Après avoir pris un peu de repos, il fallait bien quelques heures pour être en forme et retrouver son mordant, elle se dirigeait vers la place publique les prunelles aux aguets, la moue observatrice et un brin boudeuse. Il avait pris "sa" miniature pour le présenter, oui mais la présenter à qui d'abord ? Pourquoi devoir la présenter aussi ? C'était leur fils, pas celui de tous. Il serait un guerrier, il n'avait pas le choix, mais il était encore qu'un tout petit homme, pas encore une réelle miniature qui marche et qui commence à parler, non, non, non, loin de là.

En plus, Il lui avait dit, à elle, d'apporter du pulque, rien que ça ! Il portait leur fils pendant qu'elle portait les boissons. Si ça c'était pas le monde à l'envers, elle ne savait pas ce que c'était. Et lui, qu'est-ce qu'il faisait pendant qu'elle ronchonnait dans son coin ? Il se prélassait adossé à un arbre, bien tranquillement. Elle laissa en plan les cruches de pulques à l'ombre quand même, elle aimait le pulque frelaté mais savait que ce n'était pas le cas de tout le monde, elle se laissa glisser sur le sol, les jambes croisées.


Bon maintenant que nous sommes là, tu pourrais au moins servir le pulque.

Sans lui demander son avis, elle lui prit Esteban des bras et le regarda. Son visage d'ordinaire fermé et boudeur s'adoucit, ses traits se firent plus tendres, dans ses émeraudes on pouvait lire à cet instant tout l'amour qu'une mère peut porter à son enfant.

Elle n'était plus la guerrière qui râle, qui peste et qui grogne. Elle n'était plus la femme déterminée, obstinée et têtue. Elle était une mère heureuse, fière et comblée, débordante d'amour et de tendresse pour un petit homme en devenir.


Patanok a écrit:
Venant d'apprendre la naissance d'un petit guerrier chez de vieux amis avec lesquels j'avais souvent combattu.

Je sortais peu ces derniers temps, préférant profiter de la quiétude du temple, mais l'occasion méritait bien une petite sortie, d'autant que ça me faisait plaisir de retrouver des amis pas revu depuis un bout de temps.

Je m'approchais d'eux avec le sourire.


Niltzé vous deux !!!

Alors comme ça, j'ai appris que vous aviez quelque chose à me montrer?

Ceylan a écrit:
alors qu'il était assit tranquillement le dos calé contre l'arbre son fils dans ses bras, il se vu le retirer, mais enfin pourquoi ?
levant les yeux vers elle, la mine boudeuse, bin vi quoi il voulait en profiter lui aussi, c'était aussi son fils puis elle l'avait eu pendant 9 mois a elle toute seule, non mais si c'était pas égoïste ça.

Citation :
Bon maintenant que nous sommes là, tu pourrais au moins servir le pulque.

oki je vais te servir mais après tu me redonne le petit d'accord ?

le sourire a nouveau sur son visage il se lève et part précipitamment chercher deux pots de pulque, puis revient vers elle, presque au même moment Patanok fit son apparition, un large sourire se fige sur ses lèvre, il lui met le pot de pulque dans les mains et un autre pour Vinou.

Yop mon ami,
comment vas tu depuis tous ce temps ?


il lui sourit et tendit la main vers Vinou, montrant le paquet qu'elle tenait serré contre elle.

ouais, comme tu peux le voir un nouveau guerrier a vu le jour, je te présente Esteban notre fils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vinou

avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 578

MessageSujet: Re: [RP] Un jour inoubliable   Ven 4 Fév - 19:29

Ralthea a écrit:
Ralthéa était enfin rentré chez elle. Sept mois loin de chez elle, et le lac turquoise de ses montagnes lui avait manqué.
Elle avait donné des coups et en avait reçut quelques uns mais le derniers l'avait laissé sur la paillasse un petit moment, assez pour réfléchir et rêvasser, la frénésie gagnant peu à peu ses jambes.

Regardant enfin au fond des eaux profondes, une lueur dans le ciel obscurcit de la nuit tombante attira son regard. Du fond de ses souvenirs une vielle missive toute fripée refit surface. Calculant sommairement sur ses doigts, un sourire illumina son visage dans la pénombre. Si elle comptait bien son mentor devait être arriver à terme. Une Miniature devait lui envahir les oreilles et la dénoncer aux combattants ennemis qu'elle avait du traquer jusqu'à la fin.

Ne sachant trop que s'imaginer, Ralthéa commençât à visionner des scènes représentant l'arrivée du mini "Vilan".

premier film:
Une femelle toute attendrie en sueur bisouille une petite boule de tissus qui sourit à tout va, un mâle les serrant dans ses bras musclés...

Non pas possible ça...pas de bisou pour la Vinou. Une maternité ne peut changer une femme à ce point! Et Ceylan, des bras musclé? pff ça se saurait!

Deuxième film
Une guerrière combattant à tout va, grognant et grimaçant de toute part, jouant de la massue comme personne, et dont on jurerait que jamais une tumeur n'a été expulsé de ce ventre si bien musclé. En arrière plan un mâle, la massue au flan, protégeant deux enfants dont l'un tient fermement un bambin nouveau né dans ses bras, petit hurlant à s'en décrocher la mâchoire.

Ha... ça ça ressemblerait déjà plus, mais faut pas rêver: aussi dur soit son cœur, ça doit bien lui faire quelque chose à la panthère d'avoir eut quelque chose qui bouge dans son ventre puis de l'en sortir. et elle a beau péter la forme d'habitude, une grossesse, ça doit prendre un peu de temps à se récupérer.


Troisième film:
Une femelle au cœur de pierre qui se déchire en même temps que son ventre saigne lorsqu'un futur guerrier cadeaux des Dieux vient au monde. Un mâle prenant momentanément possession du fruits des plaisirs défendus, avant que les yeux d'émeraudes ne retrouvent leur éclats et leur vitalité pour partir à la recherche de l'être qu'elle ne laissera approcher par personne.

Rêveuse, Ralthéa laisse ce songe se prolonger pensant au lointain dans le réèl, qu'il faudrait bien qu'un jour elle prenne quelques nouvelles.

Lya a écrit:
Lya avait eu vent de la nouvelle, un petit bonhomme, fils de Ceylan et de la guerrière Vinou avait vu le jour. La jeune fille avait quitté tôt son boulot afin de fabriquer, au nouveau venu, une jolie doudou en poil de lapin. En la fabriquant, elle voyait déjà l'enfant enroulé dedans bien au chaud, dans les bras de ses parents. Restait juste à savoir si Lya se déplacerait elle-même pour aller voir la petite terreur de Ceylan ou envoyer un messager la livrer pour qu'elle puisse se remettre au travail.

Alenya a écrit:
Alenya avait appris la naissance d'un petit mâle fils de Ceylan son ami de toujours.

Elle n'avait pu résister à l'envie de venir l'admirer et féliciter les parents de ce futur petit guerrier.


Niltzé !

Alors où se cache cette petite merveille ?


Un sourire se dessina sur les lèvres de la guerrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vinou

avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 578

MessageSujet: Re: [RP] Un jour inoubliable   Ven 4 Fév - 19:33

Ceylan a écrit:
il tourne son visage au son de cette voix qu'il connait de puis si longtemps, il sourit largement a la voir, il s'approcha.

Top Ale,
comment vas tu ?


il l'a prit par le bras et la guida jusqu’à Vinou, qui tenait Esteban dans ses bras.

il est la, je te présente Esteban.

puis se retournant vers Ale.

je suis très content de te voir et que tu sois la.

Biggye a écrit:
Pfff ! Pouvait pas attendre que j'arrive pour se montrer ?
Va bien être le digne fils de son père ! un enquiquineur fini !!!


Tout sourire, Biggye arrivait à fond de train ! Elle avait entendu la nouvelle et ne serait certainement pas la dernière à venir admirer le petit bout d'homme.
Vinou, assise sous son arbre rayonnait et Biggye ne pouvait s'empêcher de les envier tous les deux : il était tellement mignon, et Tao et Zia allaient être fiers d'avoir un petit frère.

vivement qu'ils passent tous par Nopa pour que Biggye puissent s'en occuper un peu !

Oulaup a écrit:
[rp]La nouvelle de la naissance d'un petit Vinou-Cey avait traversé la frontière et était parvenue jusqu'aux oreilles de La Fouine... Ne pouvant se déplacer pour multiples raisons, calée contre un arbre, ses deux nouveaux-nés dormant dans un panier à côté d'elle, elle commença a écrire aux heureux parents...
[rp]Niltzé les heureux parents

J'ai appris la nouvelle et je vous félicite. Que les Dieux le protègent et vous aussi. J'imagine très bien votre joie vu que je viens de donner naissance à des jumeaux, Nyx la fille et Nox le garçon.
Titotazqueh
Oula
[/rp]
Elle attacha son message à la patte de son toucan le plus vigoureux et le jeta dans les airs...[/rp]

Vanny a écrit:
Vanny connaissait Ceylan depuis longtemps mais ne connaissait pas sa femelle ,ne pouvant pas se rendre auprès d'eux après avoir appris la naissance de leur bébé leur envoie un message

[rp]Niltze a vous

je ne peux pas être la pour fêté cette événement car je viens de mettre au monde un petit garçon qui se prénomme Quetzal
mais je tenais a vous félicité tout les deux et vous souhaité pleins de bonheur

Tito

Vanny
[/rp]

Guyhom a écrit:
Guyhom avait appris la nouvelle! il était content pour les deux parents et envoya un gros perroquet avec un pti cadeau pour la miniature...il était loin d'eux physiquement mais toujours présent pour ses amis.

le perroquet arriva à destination et leur délivra son message et le présent.

[rp]
Neslté aux deux parents!

comment va le père? alors comme ça, on s'ennuie et on fait des bêtises? j'espère que tu as fêté ça dignement en te soulant. parce que, parole de père, l'accouchement, c'est horrible. moi je m'étais soulé pour m'éviter de voir ça.

et la maman? toujours aussi terrifiante? te voyait pas du tout mère moi. vu les raclées que j'ai prise dans l'arène avec toi...enfin, c'est la vie.

toutes mes félicitations à vous. Bienvenu à esteban.
voici mon présent: du pulque millésimé, une mini massue, et un crâne-hochet. des fois que vous n'en trouviez pas en orient, ce dont je doute.

amusez vous bien.

amicalement,

Guyhom Matlazatecatl
[/rp]

--_Nayeli._ a écrit:
Après de longues heures de marche, l'esclave arriva dans le clan indiqué par sa maitresse pour apporter en main propre le message dont elle était porteuse... Une fois qu'elle trouva le guerrier, il faut dire que sa maitresse lui avait rabaché les oreilles avec la description de ce dernier pour qu'elle ne se trompe pas et le remette à un autre.
C'est donc toute timide qu'elle se présenta à l'attroupement. Elle se racla la gorge avant de prendre la parole.


Hum, hum... Niltzé !

J'ai un message à délivrer pour un guerrier répondant au nom de Ceylan.


Elle le chercha du regard, et quand elle le reconnu, elle s'avança vers lui et lui remit le message qui disait ceci :

[rp]Niltzé Cey,

J'ai eu vent de la nouvelle. C'est avec une immense joie que je te félicite pour cette nouvelle paternité et qui me rassure en quelque sorte.
Je suis heureuse que tu ais de nouveau trouvé l'amour.

J'espère voir personnellement ce petit être et faire la connaissance de ta femelle un jour.

Amicalement

Pou Tikal
[/rp]

Une fois le message délivré, elle repartit comme elle était venue ayant interdiction de s'attarder et surtout de se pulquer même si elle aurait apprécié boire une bollée pour se raffraichir de ses longues heures de marche Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vinou

avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 578

MessageSujet: Re: [RP] Un jour inoubliable   Ven 4 Fév - 19:37

Ceylan a écrit:
Biggye a écrit:
Pfff ! Pouvait pas attendre que j'arrive pour se montrer ?
Va bien être le digne fils de son père ! un enquiquineur fini !!!


il se retourne vers son amie de toujours, un large sourire s'étire sur son visage, il la regarde de haut en bas, cela faisait tant de temps qu'il ne l'avait pas vu, elle avait pas changé d'un pouce, fidèle a elle même.

Yop les yeux, comment tu vas ?

a peine avait il commençait a parler qu'un tas de volatiles se mirent a voler autour de lui et même une femme arriva, il la regarda longment, il l'avait déjà vu quelque part mais ou déjà ?

ah oui c'était l'esclave de Pou, il l'habillé a son mariage, il sourit et se mit dans un coin afin de répondre a chacun de ses mots reçus.


[rp]Yop mon amie,

merci pour tes mots, il me touche, j'espère que tes deux bébés vont bien, prend soin d'eux surtout.

ah en faite Tao passe le bonjour a son pote, et qu'il a hâte de le revoir.

Cey.[/rp]

il l'envoi, empruntant discrètement Xino l'aigle qu'il a offert a Vinou, il avait sérieusement besoin d'exercice, puis se met a répondre aux autres.


[rp]Yop Guyhom, le père va bien merci, des bêtises moi ? jamais je n'en fais, tu me connais quand même.
je te remercie pour les présent, le pulque je le gardes, je vais le cacher rien que pour moi, surtout si il est millésimé.

Vinou terrifiante ?
non mais tu as du te tromper la.

merci de tes mots, et ouais on va bien s'amuser enfin je penses, a bientôt.

Cey[/rp]

il envoi ce message avec un colibri cette fois et bien avant que Vinou puis le lire c'est ton jamais, c'est qu'il tenait a vivre encore quelques temps hein.
allé hop au suivant, il sourit et s"y remet.


[rp]Yop Vanny,

t"inquiète pas je comprends, même si cela m'aurait fait plaisir de te voir, je te remercie et je te félicite encore pour ton petit et ton mariage, a très bientôt.

Cey[/rp]

allé hop on accroche et on envoi, oula que de travail en si peu de temps allé plus que un, et il recommence encore.


[rp]Yop Pou,

comment vas tu grande guerrière ?
c'est gentil a toi, je suis comblé de joie, comme tu peux le voir ma tribu s'agrandit, je pensait pas que je pourrais retrouver pareil bonheur, mes les dieux m'ont gâtés encore une fois.

passe un grand bonjour a ton homme, j'espère vous revoir tout les deux.

Cey[/rp]

pour celui la il court après l'esclave de Pou, prenant au passage un pot de pulque, une fois arrivé a sa hauteur il lui remet le pot de pulque et le message en main la remerciant de s'être déplacé, puis il revient se mettre a coté de sa femme.

--_Esteban_ a écrit:
Whoooooooooow ... Deux minutes ! Je fais quoi ici moi ? C'est quoi cet endroit encore ? Et toutes ces têtes, elles font quoi là ? Non mais lâchez moi ! Tout de suite ! Je veux rentrer dans ma bulle, retourner bien au chaud dans le ventre de "mamou" que je voulais pas quitter !

Héééééééé ? Vous n'avez pas entendu ? Mais lâchez moi, j'ai dit ! 'Tention toi, si tu me prends dans les bras, je mords ou je te fais pipi dessus, na ! Je vais hurler, je le sens ...

Mais ... mais ... mais ... v'là qu'on me reprendre des bras de "papou". Je ne suis pas d'accord ! Qui ose faire ça sans me demander MON avis ? Ah ... ça va, c'est "mamou", elle, elle peut.

C'est quoi ce regard ? Pourquoi elle me regarde comme ça elle ? Non, mais ça va pas, enlève cette expression toute de suite de ton visage ! Grogne ! Râle ! Fais ce que tu veux mais pas ce regard-là. C'est pas ma "mamou" à moi ça ! Rendez-moi MA "mamou" ! Celle qui râle, qui grogne et qui peste, tout de suite. J'ai dit TOUT DE SUITE pas dans dix ans hein.

Bon ... vous l'aurez voulu ! Puisque vous comprenez pas ce que je pense, je hurle. C'est votre faute après tout à vous les "Géants" vous écoutez jamais les "miniatures".

Oh ? C'est quoi ça ? Oh ! J'aime ... ça bouge, ça fait du bruit ... oh ... il y a une drôle de chose qui ressemble à une tête dessus. Je le veux ! Je le veux tout de suite ! Donnez-moi ça ! Vous voulez pas ? M'en fous, je hurle plus fort, na !

Mais pourquoi il hurle lui encore ? Mais ... mais ... il ne fait que ça ! Hurler, pleurer, manger, dormir ... tu parles des joies de la maternité ! Ce qu'elle était mieux à combattre plutôt que de pouponner. Un grognement agacé se fit entendre.

Relevant la tête, elle salua d'un signe de celle-ci Patanok qui venait d'arriver, ça faisait longtemps qu'elle ne l'avait plus revu, elle était contente de le faire. Non, elle ne dirait pas, comme elle ne penserait pas qu'elle en était "enchantée".

Redonner le petit au Vilain ? Et puis quoi encore ? C'était sa miniature, c'était elle qui l'avait portée et mise au monde même si elle ne s'en était pas vraiment rendu compte. Au fait ... elle l'avait porté pendant tous ces mois, il pouvait bien le faire maintenant après tout. Bon, d'accord, elle le lui rendrait quand il reviendrait.

Tiens, c'est qui cette femme qui s'adresse à mon vilain ? On dirait une guerrière ... elle sourit ... faut que je me méfie, là ... Quoi elle est jalouse ? Non, elle ne l'est pas ! Elle garde un œil sur son Vilain, c'est différent. Elle la salua quand même d'un signe de la tête, fallait parfois faire des efforts de politesse.

Ah ? Elle, je connais, c'est Biggye ! Elle s'en souvenait et se souvenait de son nom, un gros effort quand même. Bon, elle aura un demi-sourit de la Panthère en guise de salut.

S'en suivit une valse ininterrompue de perroquets que Vinou aurait bien vu en train de griller au dessus d'un bon feu. Avec une "miniature" dans les bras, pas facile de les attraper, ce sera pour une prochaine fois et le Vilain y répondra bien. Il sait faire ça lui et en plus il aime le faire, pas comme elle.

Whaouw ! Le hochet, j'adore, je veux le même pour moi. Elle le prit et le secoua au dessus d'Estaban qui arrêta de pleurer pour mieux recommencer. Bon, là, sens que je vais l'étrangler. Avant de commettre un bêtise qu'elle regretterait par la suite, elle se lève et va poser le bébé dans les bras de son père.


Tiens, tu peux t'en occuper, moi je garde le cadeau avec le crâne.


Ceylan a écrit:
il était tout sourire, tout content de voir et recevoir des nouvelles de ses amis, ses terres commençaient a lui manquer, mais il savait qu'il ne pourrait pas y retourner maintenant, après avoir fini de remplir tout ses courriers il s'étira longuement, il avait bien mérité une petite pause quand même, c'était sans compter sur les cris les pleures les hurlements du bébé, il finit par se relever voyant Vinou se diriger vers lui, wouah cette démarche humm fallait bien le dire elle était magnifique cette femme il lui sourit alors elle venait simplement lui refourguer le bébé en pleure et en plus elle gardait pour elle le hochet a la tête de mort, il eu un froncement de sourcil, la fixant d'un regard surpris, que voulait elle faire avec ça ?

il ne réfléchit pas, les yeux fixaient sur elle, il tendit son bras et lui arracha des mains.

tss tss ça c'est pour Esteban pas pour toi.

il lui fit un large sourire puis donna l'objet a Esteban et se rassit, gardant le petit dans ses bras qui agité le jouet dans tout les sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Un jour inoubliable   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Un jour inoubliable
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Griffes de l Occident :: HRP :: NKs ...-
Sauter vers: