Lieu de rassemblement de l'armée "Les Griffes de l'Occident". (En relation avec le jeu Native Kingdoms)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bon alors quoi qu'on fait ???

Aller en bas 
AuteurMessage
Vinou

avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 577

MessageSujet: Bon alors quoi qu'on fait ???   Ven 4 Fév - 19:09

--Tao a écrit:
cela faisait un moment qu'il était dans ce clan, y avait même pas d'autre gosse pour jouer avec lui, sauf sa soeur et sa poupée de chiffon, en plus elle l’énervé pas mal a rester toujours sagement assise, jamais de bêtises, non ça c'était lui, et aujourd'hui il en cherché une grosse a faire, mais d'abord il devait s'occuper de la poupée de Zia.

ni une ni deux il regarda vers son père, qui lui semblait la tête ailleurs, c'était surement le moment, il se glissa doucement dans la hutte de fortune, arracha la poupée des mains de Zia puis parti en détalant aussi vite que ses petite jambes lui permettait, resté plus qu'a se trouver un coin tranquille.

--.zia. a écrit:
assise au milieu de la hutte qu'ils habitaient, jouant tranquillement a habillé la poupée avec les jolies vêtements que lui avait offert Vinou, elle n'avait pas vu arrivé Tao, elle compris sa présence quand sa poupée lui fut arraché des mains, le temps de relever la tête elle le vit s'enfuir en courant.

elle resta la bouche grande ouverte, ne pouvant rien faire pendant un long moment, puis fini par se lever a la recherche de son père, y en avait marre que Tao lui pique tout le temps sa poupée.

elle s'avança lentement, cherchant des yeux la haute stature de son père, elle le trouva près de la rivière pensif, elle s'approcha et posa une main sur son épaule et se mit fasse a lui, prenant un air qui se voulait sérieux elle le regarda dans les yeux et cria fortement.

Taoooooooooooooooooooooo
Poup


puis elle se figea face a lui, croisant les bras et prenant sa tête de boudeuse véxée.

Ceylan a écrit:
le matin très tôt il était sorti, préférant une promenade au cri non loin de la, il avait bien autre chose a penser, comme penser aux gosses mais aussi a ce bébé qui sortait pas, déjà celui mioche était déjà têtu, ça allait promettre tien.

alors qu'il pensait bien tranquillement, il senti une main se poser sur son épaule, il tourna la tête pour voir qui se permettait tel chose, il sourit a la vue de sa fille mais grimaça au son de sa voix stridente, haussant un sourcil, il la fixa longuement.

ça va pas de crier comme ça ?
Tao ?
qu'est ce qu'il a encore fait celui la ?
bon d'accord, reste la sagement je vais le chercher et surtout ne cri plus.


il se leva et partit a la recherche de ce démon de fils, réfléchissant a ce qu'il allait lui faire subir, c'était pas possible le nombre de bêtises que pouvait faire ce gosse.


[hrp]Topic ouvert a tous. [/hrp]

--Tao a écrit:
il se trouva un endroit loin de tous et surtout des cris, il jeta la poupée sur le sol la piétinant même voir en sautant dessus, c’était vachement drôle d'ailleurs, puis au bout d'un moment il s'assit prenant le bout de chiffon tout déformé, il demandait bien pourquoi Zia aimait cette chose toute moche, c'était quand même plus drôle de jouer avec lui.

il fini par la jeter dans l'eau, il l'a regarda suivre lentement le cours d'eau, il était enfin débarrassé de se bout de chiffon, peut être que maintenant sa soeur jouerais avec lui.

il se leva et juste quand il se tourna il vit une grosse masse au loin s'approchant de lui, oulala les ennuis allé arriver ça c'était plus que sur, il tenta de regarder un peu partout surement que y avait un endroit ou se cacher.

--.zia. a écrit:
elle regarda son père partir a la recherche de sa poupée et de Tao, instinctivement elle lui suivi mais elle devait trottiner derrière, c'est qu'il faisait de grand pas et qu'elle avait de bien petite jambe.

elle pouvait voir son dos immense, jamais elle en avait vu un comme celui la, vaut dire qu'elle en voyait très peu des hommes, mais elle aurait bien voulu être dessus, pouvoir se tenir a ses épaules et se reposer, c'est que sa fatigué de courir.

elle accéléra le pas et réussi enfin a le rattraper, elle leva la main vers la sienne et y fourra sa menotte, tranquillement elle continua son chemin avec lui toute souriante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vinou

avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 577

MessageSujet: Re: Bon alors quoi qu'on fait ???   Ven 4 Fév - 19:11

Ceylan a écrit:
il était sérieusement en colère, ce gosse ne savait faire que des bêtises, a croire qu'il était né pour ça,il continua de chercher se diablotin quand il senti une petite main se glisser dans la sienne, il la serra et baissa la tête pour regarder sa fille, bon dieu ce qu'elle pouvait ressembler a sa mère, et dire qu'elle ne l'a pas connu, il lui sourit puis reporta son attention sur la recherche de son diable de fils.

quand enfin il aperçut une petite silhouette près de la rivière, c'est qu'il la connaissait bien son allure de chenapan, il accéléra le pas, sur qu'il tenterais de s'échapper, il lâcha sa fille et se mit presque a courir.

alors qu'a peine il arrivait, le mioche entreprit de partir, il l'attrapa par le sérape et le forçat a lui faire face.

tu en as pas marre de faire autant de bêtises ?
et qu'elle est ce plaisir que tu prends a t'en prendre après ta soeur ?
cette fois tu vas pas t'en sortir comme ça.


il détourna le regard sur la poupée dans l'eau, elle commençait a s'éloigner, il saisit Tao le mit sous son bras et parti tremper les pieds dans la rivière pour rattraper cette foutu boule de chiffon, puis regagna la berge, il tendit la poupée a sa fille et reposa Tao au sol, mais prenant bien soin de garder un main sur lui.

bon alors quoi qu'on fait ?

bon il aurait bien eu l'idée d'aller le vendre ou voir lui infliger les pire supplice, mais c'était son fils et il l'aimait, même si parfois il avait une furieuse envi de lui botter le train arrière.

--tao a écrit:
il n'osait plus lever les yeux vers son père, il fixait donc le sol, dans qu'elle galère il s'était encore mit, c'est vrai que jusque la son père avait été patient et l'avait pas trop engueulé, mais la il paraissait furieux.

Citation :
tu en as pas marre de faire autant de bêtises ?
et qu'elle est ce plaisir que tu prends a t'en prendre après ta soeur ?
cette fois tu vas pas t'en sortir comme ça.

il leva les yeux vers lui.

zé za faute, elle veut zamais zouer avec moi.

il le fixait droit dans les yeux les mains poser sur ses hanches un air de défit dans le regard, après tout lui tout ce qu'il voulait c'était qu'elle s'amuse avec lui, mais a cause de cette poupée elle voulait jamais.

--.zia. a écrit:
elle prit la poupée que lui tendait son père, poupée c'était vite dit, cela ressemblé plus a une boule de chiffon qu'a autre chose, ses yeux se remplissaient de larmes; puis elle le va les yeux vers son père puis se jeta sur lui, l'entourant de ses bras autour de sa taille, son petit corps secoué par ses pleures.

Ceylan a écrit:
il senti sa fille se jeter sur lui et l’entendait pleurer, il s'assit sur le sol forçant un peu Tao a en faire de même, puis il prit sa fille qu'il installât sur ses genoux puis la serre dans ses bras et fixa son fils du regard.

hummm
tout ça parce qu'elle veut pas jouer avec toi, te rend tu compte de sa tristesse ?
elle y tenait énormément, ce bout de chiffon comme tu dis lui a permit d'oublier l'absence de sa mère que toi tu as eu le temps de bien connaitre, alors que elle non.


il soupira longuement, tout en continuant de fixer l'enfant.

jeune homme cette fois tu as été trop loin, dès notre retour a la hutte, je te supprimerais ta mini massue, il va te falloir la récupérer en te montrant su un bien meilleur jour.

il resta un long moment ainsi a fixer son fils puis se leva, prit Zia dans ses bras et la main de Tao dans la sienne et regagna la hutte qu'ont leurs avaient prêté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vinou

avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 577

MessageSujet: Re: Bon alors quoi qu'on fait ???   Ven 4 Fév - 19:13

Ceylan a écrit:
[quelques jours plus tard]

et le voila a remarcher vers ce lieu qu'il avait tant aimé, même si cela avait été de courir avec son fils, mais aujourd'hui c'était différent, il était non seulement avec Tao et Zia, mais aussi son dernier né Esteban, son esclave Bydule quand a lui porté de quoi faire un bon repas et une jarre de pulque, il lui indiqua un endroit ou poser tout ce qu'il trimbalait et s'assit a l'ombre, le bébé serrait contre lui.

va chercher du bois pour faire un feu, tu peux emmener Tao avec toi, ainsi il sera occupé et ne fera pas de bêtise.

il le va les yeux vers lui, mais dans son regard il y avait du respect pour cette homme, qu'aurait il fait sans lui ?

cette fois j'espère que tu mangeras avec nous au lieu de partir d'isoler.

il sourit puis reporta son attention sur son fils venant de naître, il était grand temps de fêter sa venu et quoi de mieux qu'un bon repas.

--bydule a écrit:
il tenait suivait en silence comme a son habitude, portant un pécaris et une jarre de pulque, dans son sac en peau accroché sur son épaule quelque fruit et légumes histoire de faire un bon repas, il observait Tao courant devant avec un bous de bois et Zia quand elle marchait a ses cotés.
arrivé enfin a bon port il déposa tout a l'abri, comme son maitre lui demandé.

j'y vais de ce pas, le feu sera prêt et je me chargerais de faire ce repas.

un coup d'oeil sur le nouveau né, il sourit puis juste avant de partir appela Tao pour qu'il vienne l'aider et ensemble ils partirent ramasser brindilles et bois plus gros Zia sur les talons.

--_Esteban_ a écrit:
Il avait mis du temps à sortir parce qu'il l'avait décidé voilà tout. Il était bien là au chaud dans sa bulle, il avait l'impression de flotter, un peu comme s'il était entre ciel et terre. Pas encore tout à fait présent mais plus tout à fait absent non plus ... juste entre les deux.

Mouais ... jusqu'à ce qu'on décide de l'en faire sortir, sans lui demander son avis ! Il avait été secoué dans tous les sens, pire qu'une paire de maracas en pleine fête des morts. Voilà que les deux "géants" qui lui allaient lui servir de parents avaient remis ça. Vas-y que je te caresse, que je t'embrasse, que j'entre, que je sors ... grrr ! Tout cet étalage d'amour lui plaisait pas, mais alors pas du tout, ça faisait rien qu'à l'embêter !

Lui qui était si bien à l'intérieur allait devoir sortir tout ça parce qu'une stupide poche avait été cassée. Et son avis alors ? Il comptais pour rien ? Faut croire que non, lorsqu'on est une miniature pas encore née, on n'a pas son mot à dire. Ensuite on l'avait amené voir du monde comme si ça lui plaisait de rencontrer des gens. Il ne les connaissait même pas d'abord ! Et ce nom qu'il portait ... Esteban ... ils n'auraient pas pu trouver quelque chose de mieux ? Pourquoi pas Itzcoatl, Moctezuma ou Axayacatl ? C'était quand même autre chose qu'Esteban.

Maintenant, il était dans un endroit qu'il ne connaissait de nouveau pas, en plein air, près d'une étendue d'eau, avec toutes ces choses autour de lui qu'il ne connaissait pas. Il n'aimait pas ça non plus et puis ... il commençait à avoir faim... Oh, la bonne idée que celle-là ... manger !

Faisant ni une, ni deux, il poussa un énorme cri, il se mit à gigoter dans tous les sens. Ah comme ça ils ne lui avaient pas demandé son avis ... Ah comme ça ils avaient décidé pour lui ... Ben lui, il allait leur montrer ce qu'il pouvait faire quand ça lui plaisait pas.

Il était peut-être un homme comme son père mais il avait les yeux et surtout le caractère de sa mère ... ce qui promettait de ne pas être de tout repos tous les jours pour les deux "géants" ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vinou

avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 577

MessageSujet: Re: Bon alors quoi qu'on fait ???   Ven 4 Fév - 19:13

Aaaaaaaaaaaah ce qu’elle était bien dans cette étendue rocheuse et pratiquement désertique. Après des jours de repos forcé passés entre sommeil et lucidité précaire, elle se retrouvait à présent tapie derrière un buisson, humant l’air, l’oreille à l’affut, ses émeraudes scrutant la proie qu’elle avait repérée un peu plus tôt et suivie silencieusement : un pécari légèrement dodu. Il lui fallait bien remplacer celui que Bydule avait pris, sans son accord, dans les réserves pour faire le « piquemachin » du Vilain. Si elle ne l’attrapait pas de suite, il ne serait pas assez faisandé pour la prochaine rôtisserie.

Elle s’apprêtait à lever sa massue et à sauter sur l’animal sauvage lorsqu’un cri, que dis-je un cri, un hurlement se fit entendre. Bien évidemment, la bête avait pris la fuite et la Panthère s’était retournée d’un bond en reconnaissant la douce voix de sa « pas encore tout à fait miniature ». Grommelant et marmonnant, elle se dirigea à l’oreille vers celle-ci. Ce qu’elle vit était bien pire que ce qu’elle avait imaginé dans sa course folle. Non content de hurler, la « pas encore tout à fait miniature » gesticulait dans tous les sens à tel point qu’il en devenait rouge écarlate. Pas bon cette couleur, pas bon du tout.

La mine renfrognée, elle s’approcha du Vilain qu’elle ne put s’empêcher d’embrasser et prit Esteban dans les mains. Elle le souleva à la hauteur de son visage, plongea ses émeraudes dans les siennes et l’observa un moment avant de prendre la parole de sa voix rauque.


Dis donc toi, tu nous fais quoi là ? Tu ne penses quand même pas tout diriger alors que tu viens seulement d’arriver sur cette terre. Ma poitrine et moi ne sommes pas à ta disposition, tu comprends ça ? Pas question de t’en servir à toute heure du jour et de la nuit. Le soleil n’a pas encore la bonne position pour ton prochain repas, il te faudra attendre que tu le veilles ou non.

Ce n’était quand même pas un nouveau-né qui allait lui dicter sa vie après tout. Elle en avait vu d’autres et avait su les mater, elle réussirait à faire de même avec lui et ce même si il était son fils. Encore plus pour cette raison. Le petit Esteban observait à son tour sa mère, il semblait s’être calmé, pour combien de temps, telle était la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vinou

avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 577

MessageSujet: Re: Bon alors quoi qu'on fait ???   Ven 4 Fév - 19:17

--_Esteban_ a écrit:
Ce qu’elle jolie sa mère avec sa moue boudeuse, ses prunelles rétrécies par la colère et cette voix rauque qu’il avait bien souvent entendu alors qu’il était dans sa bulle. Il l’observait tout comme elle l’observait. Bien évidemment, il ne comprenait pas un traitre mot de ce qu’elle disait mais cela n’avait pas d’importance.

Il arrêta de pleurer le temps qu’elle lui parle, il attendit même encore un peu ensuite juste pour lui faire plaisir avant de se remettre à hurler de plus belle. Non seulement il avait faim mais en plus, il sentait une chose humide et désagréable autour de ses fesses. Il ne voulait pas rester avec ça, c’était très désagréable et en plus ça ne sentait vraiment pas bon.

Tournant la tête dans tous les sens, il espérait qu’au moins un des deux « géants » comprendrait qu’il devait être changé. Pas évidement de se faire comprendre lorsqu’on ne parle pas encore et encore moins lorsqu’on ne pouvait pas montrer ce qui n’allait pas.

Bien, il s’était tu, c’était déjà une bonne chose, au moins ça épargnait ses oreilles. Finalement, il allait peut-être comprendre plus vite que prévu. Vinou allait le déposer lorsqu’il se mit à hurler de plus belle, elle fronça les sourcils en grognant. Il n’avait peut-être pas tout compris après tout … Il allait lui falloir de la patience, beaucoup de patience, trop de patience ?

Elle posa la mains sur ses fesses et se rendit compte qu’il était mouillé et pas que ça étant donné l’odeur qui se dégageait de lui. Le sang, la boue, la crasse, d’accord, elle savait supporter mais les colombins de son rejeton, ça elle ne pouvait pas encore faire avec. Elle se sentait une piètre mère dans ces cas-là mais c’était au-dessus de ses forces.

Le sourire aux lèvres, il aurait du se méfier de ce sourire, elle qui ne souriait jamais sauf pour avoir ce qu'elle voulait, elle s’approcha du Vilain et lui déposa Esteban dans les bras.


Je pense qu’il a besoin de son père.


Ceylan a écrit:
et va s'y que je te prend le petit qui hurle, et va s'y que je l'engueule, mais c'était pas pour autant qu'il allait se calmer, même si on avait pu croire a un trêve, puis finalement on lui refourgue le bébé, mais pourquoi ?
bin tien fallait le changer pardi, et vu l'odeur ça serait pas une partie de plaisir, le sourire aux lèvres il se leva, tenant Esteban assez éloigner tout de même, se dirigea vers la rivière, déposé le bébé sur l'herbe et entrepris de le nettoyer et de le changer, il avait tous ce qu'il fallait dans son sac en peau, tissu et autre.

une fois la travail fait il revint vers Vinou, le petit s'étant un peu calmer, il planta son regard dans le sien.

te faudra aussi apprendre a le faire, je ne serais pas toujours la, imagine que je parte en mission loin de toi ?

il lui sourit et remit Esteban qui était maintenant propre, sachant très bien qu'il ne la laisserais pas seul, Bydule serait a ses cotés pour l'aider, comme il l'avait fait pour Tao et Zia.

--bydule a écrit:
il ramassait le bois observant Tao attentivement, sait on jamais avec celui la, il allait plus vite que l'éclair pour faire des bêtises, puis il entendit hurler, il se redressa et tendit l'oreille, il fit signe a Tao que le moment était venu de retourner la bas, il jugea qu'il avait assez de bois pour faire un bon feu.

ils s'avancèrent ensemble vers l'espace qui servait de campement, regardant son maître laver le nourrisson, il sourit et empila les bois que Tao lui passait, étrangement la venu de Esteban semblait l'avoir calmer, serais ce de la jalousie ?

il fit reculer Tao, puis se mit a allumer le feu, le laissant prendre il partit avec le petit embrocher le pécaris, il laissa le temps au feu de prendre avant de mettre la broche sur les flammes faisant tourner doucement.

--tao a écrit:
il avait suivi Bydule, il ramassait le bois, mais son regard était fixé sur le bébé non loin, il semblait accaparer l'attention de ses parents mais aussi de Zia, déjà qu'elle jouait pas avec lui avant mais la c'était pire elle l'ignorait, puis maintenant y avait le nouveau et en plus c'était un petit homme tout comme lui, et même que si ca se trouve il allait prendre sa place a lui peut être que ses parents allaient plus vouloir de lui, mais quoi faire ?

déjà une chose de sur, il devait plus faire de bêtises, sinon sur qu'il allait le rejeter, puis fallait aussi qu'il trouve une solution pour qu'on lui prenne pas sa place, ou alors faire une grosse bêtise et accuser le nouveau venu, il savait pas encore mais il trouverais bien une solution, pouvait quand même pas se faire prendre sa place.

il suivit Bydule, l'aidant a entasser le bois, il soupira, pourquoi fallait il que l'autre vienne tout chambouler sa petit vie, il finit par se mettre dans un coin et bouder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vinou

avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 577

MessageSujet: Re: Bon alors quoi qu'on fait ???   Ven 4 Fév - 19:19

--_Esteban_ a écrit:
Ooooooh mais il se passe quoi là ? Ben voilà que "mamou" me retire de ses mains pour me mettre dans les bras de "papou" et encore sans me demander mon avis ! Mais j'ai faim moi ! Je suis mouillé aussi ! Ils ne peuvent pas s'en rendre compte ou quoi ? Sont trop bêtes pour ça ?

Ah ... Ben non, sont pas si bêtes que ça en fait. Hihi ... j'ai les fesses à l'air, sur l'herbe mouillée ... ça chatouille ! Je gigote pour embêter le "géant" qui me change méticuleusement. J'aime bien sa façon de s'occuper de moi. C'est un homme, je sais bien mais il a un côté comme "mamou", tout gentil, tout doux bien qu'elle, elle le cache bien. Avec "papou" c'est toujours comme ça. Puis il a des bras musclé mon "papou" ! Plus tard je serai comme lui, fort et musclé mais pour cela, il me faut manger.

Je n'ai qu'une seule solution pour me faire comprendre : hurler !

La Panthère soutint le regarde de son Vilain sans ciller. Il n'imaginait quand même pas qu'elle baisserait ses émeraudes face aux siennes. Un sourire en coin étira ses lèvres.

Pourquoi j'apprendrais ? Tu le fais très bien toi. Puis, c'est moi qui suis sensée partir en mission, non ? Et si je pars, tu pars aussi. Donc affaire réglée.

Avant de prendre Esteban pour le nourrir, il ne s'était manifestement pas calmer pendant longtemps, elle se dirigea vers la besace qu'elle avait demandé à Bybule de prendre avec eux. Elle se retourna, observa Tao qui boudait et Zia qui jouait avec sa poupée qui ne ressemblait plus à grand chose à présent avant de se mettre à fouiller dans le sac.

Elle avait eu un peu de temps ces derniers jours puisqu'elle avait dû se ménager. Elle avait mis celui-ci à profit. Revenant sur ses pas, sans un mot, elle déposa quelque chose devant la petite fille et autre chose devant le petit garçon. Les mots n'étaient pas son fort mais elle savait observer et comprenait un peu la nature humaine, elle ne voulait pas qu'ils se sentent délaissés ou inquiétés par l'arrivée d'une nouvelle "miniature" dans leur vie.

Là, elle prit Esteban dans les bras, s'installa, assise jambes croisées, le bébé bien calé au creux de son bras et lui laissa l'accès à la nourriture qu'il réclamait à corps et à cris.


--.zia. a écrit:
elle avait suivi le mouvement, tenant dans sa main le bout de chiffon qui ne ressemblait a plus rien, depuis ce jour la elle se sentait si triste, elle s'assit a coté de son père, la mine toujours boudeuse, puis elle le regarda s'éloigner avec le bébé, elle sourit.

puis elle se remit a fixer sa poupée détruite, avec quoi elle allait jouer maintenant ?
elle fini par la poser a coté d'elle, a quoi cela servait il, vu qu'elle ressemblait a plus rien, elle senti son père se rasseoir a ses cotés, elle posa instinctivement sa tête sur son bras.

elle resta ainsi pensive, jusqu’à ce qu'un bruit de pas discret se fasse entendre, elle redressa sa tête fixant la poupée que déposé Vinou, elle sourit la fixant de son regard devenu brillant de joie, elle la suivie du regard, la regarda déposer quelque chose devant Tao, puis elle revint prendre Esteban et parti s'asseoir pour le nourrir.

elle reporta son attention sur la nouvelle poupée, le sourire figé sur ses lèvres, elle la serra très fort contre elle, puis elle fini par se lever, se dirigea a petit pas craintive vers Vinou, se planta a ses coté puis doucement elle lui fit une bise sur la joue.

Merzi

puis elle sourit et se posa assise a coté d'elle, et se mit a jouer gaiement mais en ne faisant aucun bruit
.

Sentant les lèvres de la petite sur sa joue, Vinou eut un mouvement de surprise, celui-ci passé, un sourire s'étira sur ses lèvres. Elle l'aimait bien Zia, elle trouvait qu'elle ne se défendait pas assez face à son frère, elle la trouvait trop calme et fort en retrait mais elle l'aimait bien malgré tout.

Tout comme elle aimait bien le petit diable qu'était Tao. Plus turbulent que sa sœur mais tout aussi attachant qu'elle. La Panthère ne savait pas vraiment quand ni comment c'était arrivé mais le fait était là, elle les appréciait et savait qu'elle ferait n'importe quoi pour eux. Ils étaient aussi ses enfants, sa famille.

Machinalement, elle posa la main sur la tête de la petite et lui caressa les cheveux tout en l'observant avant de reposer Esteban dans sur lit de tissus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vinou

avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 577

MessageSujet: Re: Bon alors quoi qu'on fait ???   Ven 4 Fév - 19:24

--tao a écrit:
il était assit dans son coin la mine boudeuse, arrachant parfois l'herbe un peu rageusement, puis des mouvements attira son attention, il releva la tête et regarda ce qu'on posé devant lui, sans rien dire il regarda Vinou repartir pour s'occuper du nouveau bébé.

il se leva d'un bond, saisi son beau bouclier, attrapa un bout de bâton et se mit a simuler un combat, il sautait criait tellement content de ce beau cadeau.

il était si content et s'amusait gesticulant dans tous les sens, tant est si bien qu'il ne se vit pas si proche de son père et finit par lui tomber sur le dos.

il se releva très vite et parti a toute jambe, sachant très bien qu'il allait se faire encore engueulé, pourtant il avait rien fait, juste il avait jouait, pas sa faute a lui si il s'était trouvé sur son passage, cherchant pas trop a comprendre il parti se cacher derrière un arbre.

Ceylan a écrit:
il observait sans rien dire, le va et vient de son petit monde qui l'entourait, Bydule faisant griller le pécaris, Vinou donnant des choses aux enfants avant de nourrir le dernier, il sourit ne pouvant détacher son regard d'elle, depuis quelque temps il pensait a en faire son épouse, il faudrait qu'il est le courage de lui demander, mais chaque fois une chose l'en empêché.

a force de penser il ne prêta pas attention a Tao qui se déchaîner avec son bouclier, il s'en rendu compte quand il lui atterrit sur le dos, le temps de se redresser qu'il le vit déguerpir a toute jambe, surement croyait il qu'il allait être puni ou grondé, il sourit avec un haussement d'épaule et se décida a se lever, prenant son courage il se dirigea vers elle, quand enfin il se trouva a sa hauteur, il se mit en position accroupi, plantant son regarde dans le sien, muni d'un sourire charmeur.

j'aimerais faire de toi ma femme légitime, accepterais tu de devenir ma femme ?

voila enfin il l'avait dit, laissant son regard fixé sur elle, mais plus de sourire, juste une angoisse qu'elle lui réponde non.

Elle regardait Tao s'amuser tout en pensant qu'un jour il ferait un grand guerrier. Il avait encore des choses à apprendre mais il avait déjà le principal, l'instinct. La Panthère profitait de ce moment pour se détendre un peu lorsqu'Il s'approcha, s'accroupit devant elle et lâcha une bombe. Oui, une bombe, rien que ça, ni plus ni moins. Il lui demanda pour être sa "vraie" femme.

Fort heureusement, elle n'avait plus Esteban dans les bras car elle se leva d'un bond comme si elle avait le diable en personne aux fesses, se mit à grogner généreusement tout en marchant de long en large. Mais pourquoi avait-il posé cette question ? Pourquoi voulait-il cela ? N'était-il pas bien comme ça ? Elle, si. Elle était très bien, la situation lui plaisait comme ça. Elle n'avait pas envie d'en changer.

Un peu calmée, elle revint s'installer devant lui. Longuement elle l'observa tout en penchant la tête. Sachant à quel point il était attaché aux dieux, à la valeur sacrée des choses, à ce que leur couple représentait pour lui et plus encore depuis la venue d'Esteban, elle aurait dû s'en douter qu'un jour il poserait cette question. En fait, elle y avait déjà songé alors lui ... il devait le faire depuis un moment.

Mais y avoir songé, ne voulait pas dire qu'elle avait pris une décision, ça voulait juste dire qu'elle y avait pensé. Pas qu'elle s'attendait à ce qu'il le fasse comme ça, si vite, loin de chez eux, loin de sa Pupille qui pour le coup lui manquait énormément. Un long soupire lui échappa. Elle leva les bras, prit son visage entre les mains, l'embrassa tendrement avant de lui chuchoter à l'oreille.


Oui.


Ceylan a écrit:
il resta accroupit la scrutant du regard, ça n'avait pas tardé, elle s'était levée furieusement, et les grognement avaient commencés, il baissa les yeux laissant passer l'orage, il l'aimait et ça plus que tout, et elle aussi l'aimait, au point d'accepter ses enfants comme les siens.

il l'avait bien observé depuis le temps qu'il était ensemble, elle avait toujours un regard ou une attention pour eux, c’est vrai aussi qu'il était bien ainsi, mais pour lui le mariage c'était une union sacré, que les dieux pourrait nous bénir, comme approuver notre vie ensemble et ça c'était pas rien, il voulait qu'il soit une vrai famille.

quand elle revint s'installer en face de lui, il relevé les yeux, la scrutant, elle semblait beaucoup plus calme, mais dans ses yeux on pouvait encore y lire une sorte de surprise mêlé a une angoisse.

puis elle l'avait embrassé et il lui avait rendu, posant une main sur l'un des siennes, puis lui chuchota un "oui".

oui elle, elle avait dit oui, il se recula pour la regarder, un sourire immense s'afficha sur ses lèvres, sa main se serrant sur la sienne, elle et lui unis devant les dieux et ceux jusqu'a la mort.

je suis très heureux.

--.zia. a écrit:
elle souriait a pleine dents assise au coté de Vinou, s'amusant sagement avec sa poupée, puis elle voit son père venir vers elles, elle le fixe du regard, il avait un drôle d'air, puis ce sourire était tout aussi étrange que l'allure, elle passa son regard de l'un a l'autre.

puis une question de femme et voila que Vinou se lève fâchée et grognant beaucoup, elle senti les larmes monter a ses yeux, est ce qu'elle allait partir comme sa maman l'avait elle aussi quittait ?

elle baisse les yeux, qu'elle fixe sur sa nouvelle poupée toute belle, non ça pouvait pas être possible, il fallait pas qu'elle parte, elle avait besoin d'elle pour grandir, même si elle aimait son papa, elle voulait pas perdre celle qui depuis bien longtemps maintenant était sa mère.

elle se leva d'un bond et partie en courant en pleure, n'ayant pas eu le temps de voir le baiser qu'il s'échangeait dans sa fuite, elle se posa derrière un arbre, son petit corps secoué de tremblement et en pleure.

Voilà que la "miniature" part en pleurant se cacher derrière un arbre. La Panthère fronce les sourcils, pourquoi elle est partie et pourquoi pleurer ? Elle ne comprend pas, se fige, regarde le Vilain, l'arbre, ne sait pas quoi faire. Sa tête se penche sur le côté, dans ses émeraudes toute son incompréhension peut se lire. Elle n'y connait pas grand chose en "miniature", juste ce qu'elle a pu observer en vivant à leurs côtés depuis qu'elle est avec le Vilain. Elle se mord la lèvre inférieure, fait un pas, s'arrête, soupire. Que doit-elle faire ? L'enfant ne veut peut-être pas d'elle à leurs côtés, elle doit en avoir le cœur net.

Elle pousse un grognement avant de finir par s'avancer vers l'arbre où elle s'accroupit derrière l'enfant. Elle pose doucement la main sur son épaule tâchant de ne pas lui faire peur, se racle la gorge pour s'adoucir la voix.


Zia ... ?

Vinou attendant que la fillette se retourne pour la regarder dans les yeux et lui faire un demi-sourire. Elle l'observe tout en réfléchissant à ce qu'elle ressent et à comment le dire, elle qui ne parle pas beaucoup cherche ses mots. Sa gorge est sèche, elle glisse la langue sur ses lèvres avant de s'exprimer.

Je sais que ... je ne suis pas ta mère. Je ... Je ne veux pas prendre sa place, tu en as une qui est partie rejoindre les dieux. Je peux comprendre que tu ne veux pas de moi à vos côtés, je peux aussi l'entendre. Si tu veux que je partes, ce sera difficile pour moi mais je le ferai si tu me le demandes.

La jeune femme ayant vu la réaction de la fillette à sa réponse sent que quelque chose ne va pas, elle n'a pas très bien saisi quoi mais pense que puisqu'elle a répondu "oui", Zia ne veut pas d'elle dans leur vie. Elle sent comme une lance qu'on lui plante dans le cœur, les paroles qu'elle vient de prononcer sont probablement les plus difficiles qu'elle n'a jamais dites mais elle les pense vraiment tout comme elle sait qu'elle partira si Zia le lui demande.

Saches juste une chose, pour moi, Tao et toi, vous êtes comme Esteban, je tiens à vous de la même façon. Je ne veux pas vous perdre.

Alors qu'elle murmure cette dernière phrase, elle sent une larme couler sur sa joue.


--.zia. a écrit:
elle sent les mains se poser sur ses épaules, elle lève les yeux vers Vinou, elle acquiesce d'un signe de tête, sans trop savoir pourquoi d'ailleurs, elle plante son regard dans le sien l'observe, elle voit aussi des larmes couler sur ses joues, elle fini par se lever puis tend sa petite main pour les essuyer.

ma mam zé toi.

elle lui saute au cou, l'embrassant sur les joues, la serrant aussi fort qu'elle le pouvait pour son jeune age.

rezte mam, ze t'aime.

elle se tu se contentant de la serrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bon alors quoi qu'on fait ???   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bon alors quoi qu'on fait ???
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A quoi sa vous fait penser ?
» On est frères et alors quoi, ça change quelque chose ?
» ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait ♦ saven
» Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait. - Perle
» « Alors quoi, je te manquais ? [Pv Ethan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Griffes de l Occident :: HRP :: NKs ...-
Sauter vers: